mercredi, novembre 21, 2018
djenainfo@gmail.com
MONDE

Les agressions et le harcèlement perturbent l’éducation de 150 millions d’enfants

Près de 150 millions d’adolescents âgés de 13 à 15 ans, indique avoir été exposés à la violence entre pairs à l’école et aux abords de l’école.
D’après un nouveau rapport publié ce 14 octobre par l’UNICEF, la violence entre les élèves, évaluée selon le nombre d’enfants ayant été victimes de harcèlement au cours du mois de septembre ou mêlés à une bagarre au cours de l’année passée, est un élément récurrent dans l’éducation des jeunes à travers le monde.

Dans tous les pays cette violence a des effets sur l’apprentissage et le bien-être des élèves. « L’éducation joue un rôle fondamental dans l’édification de sociétés pacifiques. Malgré cela, pour des millions d’enfants dans le monde, l’école n’est pas un lieu sûr », déplore Henrietta Fore, Directrice générale de l’UNICEF.

Le rapport présente des situations dans lesquelles les élèves sont exposés à la violence à l’école et aux abords de l’école. D’après les dernières informations recueillies par l’organisation onusienne, un peu plus d’un élève sur trois est victime de harcèlement et une proportion comparable d’élèves est mêlée à des bagarres. Dans 39 pays industrialisés, trois élèves sur dix admettent harceler des camarades.

En 2017, 396 attaques ciblant des établissements scolaires ont été enregistrées en République démocratique du Congo, 26 au Soudan du Sud, 67 en République arabe syrienne et 20 au Yémen. Près de 720 millions d’enfants en âge d’être scolarisés vivent dans un pays qui n’interdit pas totalement les châtiments corporels à l’école.

Le rapport révèle aussi que la violence armée (couteaux et armes à feu) continue de coûter la vie à des écoliers.

le rapport “une leçon quotidienne : mettre fin à la violence à l’école” est rendu public dans le cadre de la campagne mondiale #ENDviolence de l’UNICEF.

DJENA INFO
the authorDJENA INFO
L'équipe de Rédaction

Laisser un commentaire