dimanche, octobre 21, 2018
djenainfo@gmail.com
MONDE

Le pape François préoccupé par les conséquences du numérique sur la vie des enfants

Après l’UNICEF, le Pape François est l’une des personnalités qui appelle à l’adoption de mesures urgentes pour protéger les enfants contre l’empreinte numérique à l’occasion de la « Journée pour un Internet plus sûr » (SaferInternet Day).

En cette journée pour « un Internet plus sûr », instaurée en 2004 par l’UNICEF, le Pape a dédié son tweet journalier aux menaces virtuelles qui planent sur les enfants : « Nous sommes tous appelés à nous engager pour protéger les enfants dans le monde numérique », a-t-il écrit.

Tout en soulignant les fabuleuses potentialités à caractère « superficiel», que le monde numérique représente, il a également soulevé les dangers que cela constituait.

Avec l’irruption du numérique et sa révolution technologique, « les gens ne semblent plus croire en un avenir heureux, ils ne mettent pas aveuglément leur confiance dans un lendemain meilleur à partir des conditions actuelles du monde et des capacités techniques », constatait le Saint-Père dans l’encyclique Laudato Si.

D’après les chiffres de l’UNICEF parus le 6 février 2018, plus de 175 000 enfants se connectent à Internet pour la première fois chaque jour soit un enfant toutes les demi-secondes. Un internaute sur trois est un enfant, s’est alarmé l’organisation.

« Il suffit d’un simple clic sur un lien pour qu’un enfant, quelque part, crée une trace numérique que ceux qui ne prennent pas nécessairement en compte l’intérêt supérieur de l’enfant peuvent suivre et potentiellement exploiter », a relevé Laurence Chandy, directeur des données, de la recherche et des politiques de l’UNICEF.

Face aux faits, le Pape François a jugé nécessaire de développer une approche interdisciplinaire qui fixe le cadre d’une évolution législative. Seule celle-ci peut garantir « la protection de la dignité des jeunes, leur saine croissance, leur joie et leur espérance ».

Pour rappel, la dignité des mineurs dans le monde numérique avait déjà fait l’objet d’un congrès en octobre 2017 à l’université grégorienne de Rome. Le Pape avait alors évoqué les « 800 millions de mineurs naviguant en ligne ».

DJENA INFO
the authorDJENA INFO
L'équipe de Rédaction

Laisser un commentaire