lundi, octobre 22, 2018
djenainfo@gmail.com
MONDE

Le pape François demande pardon pour les abus sexuels commis par les membres du clergé

Ce 16 janvier, le pape François s’est prononcé sur les scandales de pédophilie survenus au Chili. Au cours d’un discours prononcé dans le pays, le souverain pontife a exprimé « sa honte » et sa « douleur » pour ces abus.

Devant des écrans géants en prélude à une célébration de messe, le pape François a laissé entendre : « Je ne peux m’empêcher de manifester la douleur et la honte que je ressens face au mal irréparable fait à des enfants par des ministres de l’Église ».

« Je voudrais m’unir à mes frères dans l’épiscopat, car s’il est juste de demander pardon et de soutenir avec force les victimes, il nous faut en même temps nous engager pour que cela ne se reproduise pas », a ajouté le pape François devant les autorités politiques et civiles réunies au palais présidentiel de La Moneda.

La déclaration a été acclamée par les fidèles présents à la célébration. Toutefois, pour les victimes, ces mots ne suffisent pas pour réparer les torts. L’une d’entre elles, Juan Carlos Cruz a dénoncé des paroles « vides de sens ». En 2010, cet homme avait dénoncé le père Fernando Karadima, un octogénaire, ancien formateur charismatique de prêtres, reconnu coupable un an plus tard par un tribunal du Vatican d’avoir commis des actes pédophiles dans les années 80 et 90. Il a été contraint à se retirer pour une vie de pénitence.

Avant la déclaration du pape, l’Église catholique du Chili avait, en avril 2011, demandé formellement pardon pour tous les abus sexuels sur des enfants commis par des membres du clergé.

DJENA INFO
the authorDJENA INFO
L'équipe de Rédaction

Laisser un commentaire