dimanche, octobre 21, 2018
djenainfo@gmail.com
MONDE

Journée sans tabac : les enfants victimes de la fumée secondaire

Chaque année, le 31 mai, les acteurs du domaine de la santé marquent la journée mondiale sans tabac, en soulignant les risques sanitaires associés au tabagisme et en plaidant en faveur de politiques efficaces pour réduire la consommation de tabac.

Selon l’OMS, l’épidémie du tabac tue plus de 7 millions de personnes par an à travers le monde, dont près de 900.000 sont des non-fumeurs, exposés au tabagisme passif. La fumée secondaire met la santé de tout le monde en danger, mais particulièrement celle des enfants dont le nombre est en pleine croissance. De plus, en raison de leur jeune âge, les enfants ne sont pas aussi libres de sortir d’une pièce remplie de fumée comme les adultes peuvent le faire, ce qui les oblige à respirer cette fumée.

Pourquoi les enfants sont-ils les plus exposés ?

Les enfants sont plus susceptibles d’être touchés par le tabagisme passif que les adultes, car ils respirent plus vite, ce qui les amène à absorber plus de substances chimiques.

Leur système immunitaire n’est pas encore complètement développé, ce qui empêche leur corps de se défendre correctement contre les bactéries et les virus. Les enfants se promènent près du sol et portent souvent des objets à leur bouche. Ainsi, ils ingèrent couramment les résidus de fumée de tabac qui se sont déposés sur les surfaces (planchers, jouets, etc.).

Un enfant exposé quotidiennement à la fumée secondaire est plus disposé à développer certaines affections entre autres les problèmes respiratoires, Otites, l’Asthme. Il développe également les troubles liés à l’apprentissage et aux comportements.

À l’âge adulte, les enfants de parents fumeurs sont aussi plus susceptibles de souffrir de maladies pulmonaires chroniques et de problèmes cardiovasculaires.

DJENA INFO
the authorDJENA INFO
L'équipe de Rédaction

Laisser un commentaire