lundi, octobre 22, 2018
djenainfo@gmail.com
MONDE

Des projets en faveur des enfants annoncés à la troisième conférence du PME

La troisième édition du « Partenariat mondial pour l’éducation » (PME), s’est ouverte à Dakar le vendredi 02 février en présence du président français Emmanuel Macron, qui a d’ailleurs co-présider l’événement avec son homologue Macky Sall. Cette réunion d’envergure internationale vise le financement de l’éducation. Elle a pour objectif de lever trois milliards de dollars.

Crée en 2002, le Partenariat mondial pour l’Éducation devait venir en aide à près de 264 millions d’enfants de 65 pays en développement à travers le monde qui ne peuvent avoir une éducation scolaire. Les fonds levés à la conférence de Dakar permettront de financer uniquement les projets des années 2018-2020. La France pourrait contribuer à hauteur de 10%. Un acte qui s’inscrit dans la mise en œuvre des engagements annoncés à Ouagadougou en novembre 2016 par le président français.

Il est également prévu en marge de l’événement, l’inauguration du premier des 17 collèges qui seront bâtis à Dakar par le chef de l’État Français. Aussi, il a été annoncé la création d’une université sénégalo-française, un campus scientifique. Selon le président sénégalais Macky Sall, « ll faut plus de techniciens, d’ingénieurs formés en Afrique, puis faciliter l’accès au visa pour les étudiants ».

La directrice du Partenariat mondial pour l’Éducation, Alice Albright a pour sa part indiqué que « les chiffres récents montrent que 6 enfants sur 10 n’apprennent pas les rudiments de base. Donc, on a une crise de l’enseignement et j’espère que ce meeting sera un tournant pour que le monde prenne du recul », a-t-elle dit tout en précisant que « la France est en train de prendre des décisions importantes en matière d’aide au développement et nous comptons sur un soutien important de sa part ».

Il faut préciser que pas moins de sept chefs d’Etat venus du continent ainsi que la chanteuse Rihanna ont également participé au projet.

Rihanna une chanteuse engagée dans l’éducation des enfants

En juin dernier, Rihanna avait interpellé Emmanuel Macron sur Twitter, lui demandant si la France allait “s’engager pour le Fonds pour l’Éducation”. La chanteuse porte cet engagement depuis plusieurs années. En 2006, l’artiste a fondé la Believe Foundation, qui subvient aux besoins des enfants pauvres dans le monde. En 2012, elle a créé la Clara Lionel Foundation, en hommage à ses grands-parents.

L’objectif de cette organisation est d’appuyer et financer des programmes d’éducation et de santé innovants dans le monde entier. Plusieurs projets ont été finalisés tels qu’un centre d’oncologie et de médecine nucléaire dans un hôpital de la Barbade, mais aussi un programme de subventions pour les écoles de cette île des Caraïbes.

DJENA INFO
the authorDJENA INFO
L'équipe de Rédaction

Laisser un commentaire