lundi, octobre 22, 2018
djenainfo@gmail.com
TOGO

Togo : Relutet en campagne contre la traite des enfants et des personnes dans le Wawa

Le Réseau de Lutte contre le Traite des enfants au Togo, (Relutet),poursuit sa campagne de sensibilisation contre la Traite des personnes. Les 20 et 21 mars 2018, le Réseau était dans la préfecture de Wawa pour la suite de ses activités.

La ville de Badou, a été choisie pour lancer la campagne marquée par la vulgarisation de la Bande Dessinée SCARF : un héros qui lutte contre la traite des personnes. Une cérémonie à laquelle ont pris part les élèves et lycéens de la ville de Badou, ainsi que les premiers responsables du secteur de l’éducation de cette localité.

Cette initiative financée par l’Ambassade des Etats Unis au Togo intervient en vue de changer la mentalité des auteurs de ce fléau qui ne cesse de prendre de l’ampleur au Togo.

À travers, cette action, l’Ambassade, veut s’assurer que « tous les jeunes togolais peu importent où ils vivent, aient accès à une éducation de qualité ». Mike Pryor, Directeur section affaire publique, représentant de l’ambassadeur des Etats Unis au Togo, a dans cette vision souligné que l’éducation est « l’arme la plus puissante qu’il faut utiliser pour vaincre le fléau de la traite des enfants au Togo ».

En effet, le Togo, ce pays d’Afrique de l’Ouest est de plus en plus menacés par la traite des personnes. Et les victimes de ce fléau sont les plus vulnérables, notamment les enfants qui sont exploités dans le travail agricole ou deviennent des objets sexuels, d’où la nécessité et l’importance de cette initiative qui a pour objectif de sensibiliser les parents et les jeunes qui partent en migration à plutôt rester chez eux.

Tout en invitant les uns et les autres à “prendre au sérieux la traite des hommes en générale et celle des enfants en particulier”, le président de Relutet, Edouard Gbodjo, a, pour sa part, promis que des actions seront menées en vue de mettre fin à ce mal.

Précisons que la bande dessinée, Scarf traite de l’histoire d’un super-héros togolais qui lutte contre les trafiquants d’enfants.

Le Projet Molab

La campagne de sensibilisation à Badou a également été l’occasion de faire découvrir aux élèves de ladite localité le projet Molab, initié et financé toujours par l’ambassade des Etats Unis au Togo.

Il s’est agi de faire découvrir le projet Molab, (laboratoire mobile) aux apprenants de la ville de Badou. Molab, est un bus équipé de kits scientifique grâce à laquelle les élèves peuvent facilement se frotter aux expériences scientifiques. Une initiative qui vise la promotion des sciences et des nouvelles technologies auprès des élèves situés dans les localités reculée.

Selon Mike Pryor, “les ressources éducatives sont limitées les domaines de la science, de la technologie, de l’ingénierie, de l’art et des mathématiques domaines de la science. Ce qui est un problème sérieux, puisque les domaines scientifiques sont essentiels pour réussir l’économie du 21e siècle. La science et la technologie, ainsi que les innovations mènent à la croissance économique et la croissance économique crée un avenir meilleur pour tous les Togolais..” , a souligné M. Pryor.

Il faut préciser, que les élèves ont eu droit non seulement à une séance de formation d’atelier en dessin animée par Adrien Folly Notsron, directeur d’AGO-Média, le studio chargé de la réalisation de la bande dessinée Scarf, ainsi qu’à une séquence projection de film.

Pour information, le Relutet est un regroupement d’ONGs qui se donne pour mission de lutter pour la protection et les droits des enfants au Togo.

 

Akpénè Vignikpo

DJENA INFO
the authorDJENA INFO
L'équipe de Rédaction

Laisser un commentaire