lundi, octobre 22, 2018
djenainfo@gmail.com
TOGO

Le Parlement togolais accepte une journée en faveur des droits de l’enfant 

Le Parlement togolais va désormais consacrer une journée entière de débat au cours de ses sessions à la problématique des droits de l’enfant dans le pays. Cette information est une confidence faite à la presse le 12 mars 2018 par Kailash Satyarthi, le Prix Nobel de la paix 2014 à sa sortie d’audience avec le Président de l’Assemblée nationale, Dama Dramani lors de son dernier passage à Lomé.

Cette action jamais réalisée en Afrique proposée par le Prix Nobel indien a eu un écho favorable auprès du Président de l’hémicycle togolais, Dama Dramani« Je suis heureux que lorsque j’ai partagé cette idée avec le Président de l’Assemblée nationale, il n’a pas hésité et a promis de consacrer une journée entière lors de leurs sessions parlementaires pour parler de la question des droits de l’enfant », a déclaré le prix Nobel.

Cet engagement va aider le Togo à réduire entre autres le taux du travail des enfants de 05 à 14 ans qui est de 29,6%. Ces enfants victimes servent de main d’œuvre dans le domaine agricole, surtout dans le secteur café, cacao et coton.

Satisfait d’avoir trouvé une oreille attentive à sa plaidoirie dans le seul pays d’Afrique francophone membre de son mouvement international “Parlementaires sans frontière pour les droits de l’enfant”, Kailash Satyarthi rassure que cette initiative va servir de référence aux autres parlements africains. « Cela n’a jamais été fait en Afrique. Cette initiative va constituer un exemple pour le reste des pays africains et cela va leur permettre de prioriser la question des enfants », a-t-il laissé entendre.

Kailash Satyarthi est arrivé à Lomé le 11 mars 2018 pour un séjour de 72 heures dans le cadre de la rencontre africaine des Parlementaires Sans Frontières pour les droits de l’enfant. Il a fondé ce mouvement mondial des parlementaires en 2015.

Jérémie Gadah

DJENA INFO
the authorDJENA INFO
L'équipe de Rédaction

Laisser un commentaire