mercredi, novembre 21, 2018
djenainfo@gmail.com
TOGO

Togo: les surveillants de prison formés pour une justice restauratrice des ECL

Au Togo, les enfants en conflit avec la loi (ECL) détenus dans les unités de polices et de gendarmeries ainsi que dans les milieux carcéraux sont souvent victimes de violences et de mauvais traitements, malgré les dispositions légales prises par le pays pour la protection des mineurs. Le Bureau National Catholique de l’Enfance au Togo conscient des difficultés auxquelles les enfants font face s’est assigné comme mission la promotion des droits et de la dignité de ces mineurs.

La sous-alimentation, les mauvaises conditions d’hygiène, l’insalubrité ou encore l’insuffisance d’activités ludiques et socio-éducatives, sont notamment les conditions dans lesquelles vivent les enfants en conflit avec la loi dans les lieux de détention. À cela s’ajoute, le mauvais comportement des surveillants de prison. Les ECL sont traités comme des adultes dans les lieux de détention.

Pour mettre fin à la situation, le BNCE Togo a formé en juin 2017 à Atakpamé, 25 surveillants de l’administration pénitentiaire sur la justice restauratrice en vue de les amener à mieux comprendre les codes comportementaux des enfants ainsi que leur psychologie. La formation s’inscrit dans le cadre du programme « justice juvénile ».

Le programme favorise un environnement protecteur et la réinsertion familiale, sociale et socioprofessionnelle des enfants en contact avec la loi à travers la promotion et la défense de leurs droits fondamentaux ainsi que la mise en place d’un système effectif de justice restauratrice pour mineurs au Togo.

Djena.info

DJENA INFO
the authorDJENA INFO
L'équipe de Rédaction

Laisser un commentaire