mercredi, novembre 21, 2018
djenainfo@gmail.com
AFRIQUE

Mali : des vélos pour mettre fin à l’abandon scolaire des jeunes filles

Au Mali, la déscolarisation des jeunes filles reste une préoccupation, avec un taux de scolarisation au secondaire de 47,8 % dont 52,9 % pour les garçons et 42,8 % pour les filles. Un taux qui est particulièrement important dans les zones rurales. 

L’abandon scolaire est essentiellement dû à la pauvreté des familles, aux mariages précoces, et à la distance que les élèves doivent parcourir à pied pour se rendre à l’école. “Certains villages se situent à plus de 15 km de l’école, grâce aux vélos, nous espérons réduire le taux d’abandon scolaire “, a expliqué Birama Kassogué, directeur du centre d’animation pédagogique de Kimparana.

27 jeunes filles de Kimparana, localité située à 491 kilomètres de Bamako ont pu regagner les rangs de l’école et éviter le décrochage scolaire grâce au vélo qu’elles ont reçu du projet d’autonomisation des femmes et de dividende démographique au Sahel (SWEDD), financé par la Banque Mondiale.

Outre les vélos, le SWEDD a fourni des kits scolaires et des kits sanitaires à 3 000 filles. 900 jeunes filles, de 75 écoles des régions de KayesSikassoSégou et Mopti, ont maintenant la possibilité d’échapper aux mariages arrangés que leurs parents finissent par leur proposer à force de les voir rester à la maison. Plus de 7 400 filles scolarisées dans les 75 écoles sélectionnées suivent également des cours de rattrapage en mathématiques, physique, chimie, français et anglais.

Le projet SWEDD a aussi formé 238 enseignants et conseillers pédagogiques aux droits des enfants. Ils ont été également sensibilisés sur les pratiques traditionnelles qui nuisent à l’épanouissement des jeunes filles, comme les mariages et les grossesses précoces, les inégalités homme-femme, le manque de santé de la reproduction et les violences basées sur le genre.

DJENA INFO
the authorDJENA INFO
L'équipe de Rédaction

Laisser un commentaire