mercredi, novembre 21, 2018
djenainfo@gmail.com
AFRIQUE

Equateur : Le football comme moyen de sensibilisation du virus Ebola

L’Equateur est l’un des pays frappé par l’épidémie d’Ebola. En Mai 2018, elle a frappé le village de Bobola. Un cas confirmé et deux probables sont signalés. Les populations expliquent le phénomène par la sorcellerie et faisaient appel aux tradipraticiens.

Malgré les démarches de sensibilisations pour éclairer la masse sur les réalités liées à la maladie, le doute régnaient toujours et ce en dépit du décès du seul cas confirmé. C’est donc en cherchant des voies et moyens pour rassembler les populations que l’idée du football est née. Inspirée par la récente coupe du monde, le bureau de l’Unicef a décidé de rassembler la population autour du foot pour faire passer son message.

Armés d’un projecteur, d’une bâche, d’un groupe électrogène et d’un montage des plus beaux buts de ces dernières années, des responsables de l’organisation se sont rendus à Bobola. « Pour attirer le maximum de personnes, nous avons choisi de faire la projection de nuit, comme la journée les enfants sont à l’école et les adultes au travail », relate l’un d’eux.

Profitant de l’ambiance festive qui régnait avec la présence de plus de 400 personnes, les initiateurs étaient sur de leur coup après le match. C’est donc au coup de sifflet final qu’ils ont projeté un documentaire d’un papa qui a été contaminé en consommant de la viande de brousse et à son tour a contaminé son épouse. Après avoir suivi attentivement le film, des questions tombaient de partout pour mieux comprendre le phénomène Ebola surtout les modes de transmission, les moyens de prévention et la vaccination.

« Ebola est une maladie grave ! Tout le monde peut l’attraper ! », ont conclu les participants à la fin de la discussion. Ces derniers ont par conséquent décidé d’adopter des mesures saines pour se prémunir.

Quelques jours après, les envoyés de l’Unicef de retour dans le village ont constaté que les membres de la communauté avaient adopté les bons comportements pour prévenir la maladie à virus Ebola. Les gens ne se serrent plus la main et se lavaient régulièrement les mains. Lorsque la vaccination et arrivée, il y eu une forte adhésion : la population réclamait même de se faire vacciner.
Grâce au football, le bureau de l’Unicef a réussi à sensibiliser plus de 400 personnes en une seule soirée.

DJENA INFO
the authorDJENA INFO
L'équipe de Rédaction

Laisser un commentaire