lundi, octobre 22, 2018
djenainfo@gmail.com
AFRIQUE

Éducation en Côte d’Ivoire : les raisons du décalage des examens

Les examens nationaux en Côte d’Ivoire, en particulier le BEPC, devront subir un léger remaniement. Les épreuves écrites du Brevet d’études du premier cycle (BEPC) initialement prévues du lundi 11 au vendredi 15 juin 2018, va connaître un léger décalage. La raison évoquée, c’est la « Nuit du destin » et la célébration de la fête du Ramadan qui tombent sur ce jour.

Le 11 juin étant donc est un jour férié, les épreuves écrites du BEPC devront démarrer le mardi 12 juin et prendre fin le 14 selon les annonces de la Direction des examens et concours (Deco) du ministère de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle et de l’Enseignement technique. Les  candidats (1,2 millions) composeront les matins et l’après-midi à en croire la ministre de tutelle, Kamdia Camara lors du lancement des examens de fin d’année. 

Quant au certificat d’études primaire et élémentaire (CEPE) qui ouvre le bal des examens dans le pays, les épreuves vont démarrer le 05 juin avec 534 744 candidats. Les épreuves orales du Brevet d’études du premier cycle (BEPC) suivront du mercredi 06 au samedi 09 juin 2018 avec 400 326 candidats.

Les épreuves orales du Baccalauréat qui enregistre 256 476 candidats cette année, se dérouleront du mardi 19 juin au vendredi 29 juin 2018, quand les épreuves écrites sont prévues du lundi 02 juillet au vendredi 06 juillet 2018.

La ministre de l’Education nationale, de la Formation professionnelle et de l’Enseignement technique a insisté sur les dispositions strictes à mettre en place pour le bon déroulement de toutes ces épreuves.

Lazarre Kondo-Tokpovi

DJENA INFO
the authorDJENA INFO
L'équipe de Rédaction

Laisser un commentaire